Pourquoi est-ce-que ce sont ceux qui vous touchent le plus près qui vous font le plus de mal  ?

Peut-on répondre à cette question ?